You are currently viewing Sophie Lepetit, émerveillée par l’art et les artistes

Sophie Lepetit, émerveillée par l’art et les artistes

Depuis maintenant 15 ans, Sophie Lepetit tient un blog sur l’art actuel unique en France sur l’art actuel “les Grigris de Sophie”.  Artistes Actuels met en lumière les artistes mais aussi les activateurs d’art. Institutions et média jouent un rôle important d’activateurs d’art. Mais les humbles pèlerins qui maillent le terrain, aussi, pour faire découvrir la créativité vivante.

A ce titre ArtistesActuels l’a rencontré pour qu’elle nous parle de son aventure qui lui permet de mettre en valeur plusieurs centaines d’artistes.

L’art et les artistes au cœur des "Grigris de Sophie"

 Sophie a depuis toujours été passionnée par l’art. Petite, elle baigne dans une famille amoureuse d’art. C’est d’abord l’art dit classique qui l’attire avant de découvrir l’art brut et singulier grâce au critique d’art Laurent Danchin. Critique d’art et essayiste français, Laurent Danchin est décédé en 2017. Il nous laisse des écrits notables : “L’Art contemporain et après…” aux éditions Phénix et
“Pour un art post contemporain” aux éditions LE LIVRE D’ART.

Laurent Danchin par Jean-Luc Giraud

Comment Sophie Lepetit devient activatrice d’art

En novembre 2007, Sophie Lepetit qui alors réalisait des créations textiles décide de faire un blog pour les mettre en valeur. Très rapidement, ce blog prend une toute autre direction. Ainsi débute l’aventure des “Grigris de Sophie” !

” J’avais déjà une fascination pour les artistes… et à défaut de l’être vraiment moi-même j’ai décidé de parler d’eux “

Dès le début, sa ligne directrice est simple : mettre en valeur les artistes qu’elle aime afin de garder la trace de leurs créations. Aujourd’hui son blog rythme sa vie ainsi que celle de nombreux internautes.

“J’essaie de proposer un article par jour. Il y a des lecteurs qui commencent leur journée par la lecture de mon blog. Je me dois d’être au rendez-vous !”

 

Un émerveillement pour l’art devenu moteur de vie ? 

Lorsque Sophie parle d’un artiste, elle réalise à chaque fois un travail de recherche et propose différents liens en fin d’article. Son blog l’occupe à plein temps et pour encore longtemps.

“J’ai l’impression que je ne m’arrêterai jamais car c’est ma vie”

Certes, elle connait des moments de doute. Est-ce vraiment utile ? cela en vaut-il la peine ? mais ces moments restent fugaces car Sophie reçoit de très nombreux retours positifs. Alors, très vite elle repart remplie de confiance.

Il y a les internautes, mais il y a évidemment aussi les artistes dont certains ont pu se lancer grâce aux “Grigris de Sophie”. Ainsi en a-t-il été de l’artiste iranienne Samaneh Atef qui a pu commencer à exposer à la suite de sa mise en valeur sur le blog de Sophie.

No culture no future : slogan nourricier qui nervure sa passion d'activatrice d'art

Le blog de Sophie est illustré d’une image rouge-orange. On y voit le visage d’un bébé sur une  feuille d’arbres. C’est Apolline, la fille de Sophie Lepetit qui a réalisé ce photomontage à partir d’une photo bébé de la grand-mère de Sophie.

« Ma grand-mère a eu une vie difficile et triste alors que moi j’ai eu la chance d’avoir la vie que j’ai voulue. Avec cette photo, je lui rends hommage »  

 

image qui représente un portrait d'enfant intégré à une feuille d'arbre colorée en orange, avec u,n texte qui dit "no culture, no future"

Le monde de Sophie : des rêves et des visites de lieux d’art brut

Tombe pharaonique de Joseph Pujiula Espagne
Hannu Hämäläinen Finlande

En 2015, Sophie participe à un colloque en Sicile qui lui permet de visiter quatre environnements d’art brut. Quelques années plus tard, elle voyage en Espagne avec à nouveau des environnements d’art brut exceptionnels. Puis ce sera la Finlande avec une trentaine d’environnements !

« C’était vertigineux !  J’ai réussi à communiquer avec des artistes uniquement grâce à la passion, sans connaître leur langue »

Pendant plusieurs années, Sophie et sa fille Apolline font de mémorables périples d’art brut de 3 semaines et de plusieurs milliers de kilomètres en Europe.

Ces voyages permettent également à Sophie de rencontrer des artistes qui l’inspirent par leurs leçons de vie. Elle se souvient ainsi de ce vieil artiste de plus de 90 ans qui lui a dit : « la nuit dernière, je me suis réveillé pour faire ce que j’avais vu dans mes rêves »

Sophie également fait ce qu’elle a vu dans ses rêves : faire découvrir les artistes qu’elle aime pour le plus grand plaisir de sa communauté.

Cet article a 2 commentaires

  1. Pascale

    Fan de toujours, c’est une belle façon de rendre hommage à Sophie, à son engagement, à sa passion. Bel article, bravo !

  2. Sophie

    Merci beaucoup Pascale !

Les commentaires sont fermés.