You are currently viewing Laurie Lipton, dessin contemporain entre maîtres flamands et cyberpunk !

Laurie Lipton, dessin contemporain entre maîtres flamands et cyberpunk !

Durant toute l’année 2022, la Halle Saint Pierre à Paris a proposé une grande exposition consacrée au dessin contemporain, en collaboration avec la revue HEY ! Modern art & Pop culture : HEY ! Le dessin

Grâce à Anne Richard, fondatrice de la revue et Commissaire d’exposition, ArtistesActuels a rencontré Laurie Lipton. Parmi la soixantaine d’artistes exposés, Laurie Lipton est tête d’affiche avec son dessin “Alone in a room, socializing” que reprend l’affiche de l’exposition.

Style "Techno-Rococo" très personnel dans la filiation des primitifs et maîtres flamands

Newyorkaise de naissance et diplômée de l’Université Carnegie-Mellon (Pennsylvanie), Laurie Lipton a passé 36 ans en Europe. Aujourd’hui, elle vit et travaille à Los Angeles.

Son geste créatif est patient, méticuleux, précis et précieux. Elle utilise exclusivement le noir et blanc du fusain et du crayon, dans le respect d’une trilogie quasi sacrée selon l’analyse d’Anne Richard: composition, sujet et maîtrise technique.

Ainsi, son armée de squelettes nous rappelle celle de Bruegel l’ancien dans “Le triomphe de la mort” (visible au Musée du Prado à Madrid)

 

L’ampleur de ses compositions, l’utilisation de la lumière, la multitude de personnages ou de détails et l’architecture évoquent celles des primitifs flamands et de maîtres de l’École Flamande ou de l’École d’Anvers.

Laurie Lipton qualifie, en forme de boutade très sérieuse, son style de “techno-rococo” : 

Il claque à l’oreille et décrit très bien ses créations : des éléments techniques et technologiques qui écrasent et remplissent l’espace, des courbes, des entrelacs, la fantaisie des multitudes d’objets. Son rococo est techno et non fleuri comme celui du XVIIIè siècle : le détournement du terme est facétieux.

Dessin contemporain témoin de son temps dans le sillage de la contre-culture des années 60-70

La représentation steampunk et cyberpunk de notre époque par Laurie Lipton est dans la veine de l’univers de Terry Gillian avec le film “Brazil” : foisonnement de fils et de tuyaux, paysage gris à l’air saturé et pollué, absence de végétation, visages angoissés ou faussement souriants. 

 

Laurie Lipton traite avec une certaine aggrssivité tous les thèmes de préoccupation des XX et XXIème siècle : surproduction, surconsommation, aliénation numérique et digitale, risque nucléaire et nouveau risque sanitaire. On retrouve dans ses œuvres une ambiance Underground et de contre-culture des années 60-70 issues des mouvements anti-nucléaires et écologistes.

 

Laurie Lipton : une artiste contemporaine entre humilité, résilience et espoir

Ses sujets d’inspiration sont graves et angoissants. Elle nous livre un regard critique acide sur notre monde.

Pourtant, Laurie Lipton surprend par son caractère avenant et souriant. Dans sa vie personnelle, elle a dû faire preuve de résilience.

Son expression artistique, dès l’enfance, a été encouragée par sa famille et ses enseignants. Laurie Lipton est un exemple de résilience et d’humilité : elle sait qu’elle a aujourd’hui beaucoup de chance de pouvoir créer et de transmettre son témoignage sur notre époque.

Le catalogue HEY! Le dessin ISBN 978-2-490097-14-2 est disponible auprès de HEY! modern art & pop culture, en librairie ou à la Halle Saint Pierre