You are currently viewing Klum Klick, duo d’artistes singuliers

Klum Klick, duo d’artistes singuliers

François Jauvion et Laurent Dachet dit Laudac se sont rencontrés dans un rayon d’un magasin IKEA. Deux artistes singuliers dans le temple de la standardisation? Il leur fallait réagir ! C’est ce qu’ils ont fait en décidant de travailler ensemble au fur et à mesure que leur amitié grandissait. C’est ainsi que le duo d’artistes Klum Klick est né et a commencé à peindre fin 2018.

Klum Klick : Collaboration d'artistes, duo d'artistes ou personne singulière autonome ?

Qui est Klum, qui est Klick ? Nous n’avons pas réussi à le savoir et nous pensons que nos deux artistes ne le savent pas très bien également ! La seule certitude, c’est que Klum Klick est un tout nouvel artiste. Un artiste à part entière qui a sa propre personnalité.

« Au début on s’est cherché. On s’est créé un style mais au bout de plusieurs mois on a commencé à le faire évoluer. En fait notre style est en évolution constante » 

« J’ai eu des difficultés à un moment quand on a fait beaucoup de Klim Kluck. Quand je me mettais à peindre en individuel, je ne savais plus où j’en étais » 

Cependant, les deux artistes ont au début de leur collaboration rencontré des difficultés à faire coexister leur style personnel avec le style du duo car contrairement à d’autres duos célèbres, ils poursuivent leur travail personnel. Klum Klick n’a pas tué Laurent Dachet ou François Jauvion.  

Car il n’est pas simple de travailler à deux quand on est artiste. Si François Jauvion et Laurent Dachet y sont parvenus, c’est grâce à une solide amitié, au plaisir de passer du temps ensemble et à une volonté partagée de faire exister Klum Klick de façon autonome.

Improvisation, liberté et deux règles de travail

Le duo s’est fixé deux règles de base : chacun a le droit de détruire ce que l’autre à fait; le travail s’arrête lorsque les deux sont satisfaits. Pour le reste, c’est le principe de liberté qui prédomine.  Alternance de coups de pinceaux, superpositions,  échanges, et quelque chose se passe…

Ils travaillent ensemble aux beaux jours chez François et le reste du temps chez Laurent. L’atelier d’artiste de François Jauvion donne en effet sur un petit jardin avec un mur au soleil. C’est là qu’ils réalisent leurs grands formats à l’acrylique qui, dans ces conditions, sèchent vite. Chez Laurent à l’inverse, ils travaillent en intérieur et enchainent des séries de 2 à 4 tableaux afin de laisser le temps à la peinture de sécher entre chaque passage de 5 à 10 minutes sur chaque tableau.

Ré-interpréter les grands maîtres pour tracer sa voie

Klum Klick permet à laurent Dachet et François Jauvion d’explorer de nouveaux horizons. Ainsi, le duo d’artiste s’est mis à travailler sur la réinterprétation de tableaux de maîtres. Ils se sont attaqués avec une très belle réussite à Van Eyck, Picasso, Ingres, Gericault, Léonard de Vinci, Velasquez, Vermeer ou en rendant un hommage à Jaber dont ils sont tous les deux des admirateurs.

Certains tableaux réinterprétés ont fait l’objet de séries comme « La Joconde », « La Jeune fille à la perle » ou « L’infante Marie-Thérèse ».

tableau du duo Klum Klick qui représente une femme allongé qui réinterprète un célébre tableau de Ingres
D'après La Grande Odalisque de Ingres - 65 x 100

Un duo d'artistes bien rodé

Comme sur une scène de théâtre, ils improvisent. Comme deux acteurs expérimentés, ils dialoguent et se déplacent. Le jeu est bien rodé.

Une klum-Klick party se termine par le moment magique où la peinture se fige dans une cadence parfaite.  D’un coup, le silence s’installe entre les deux artistes, il n’y a plus rien à ajouter au risque de faire une fausse note. 

Sont-ils deux egos qui se neutralisent ou qui se complètent ? Peu importe. Ce qui compte, c’est le résultat. Un plus Un ne font pas deux identités artistiques, mais bel et bien trois.

Les duos d’artistes qui fonctionnent sont rares dans le monde de l’art visuel. Il y a Pierre et Gilles, il y a Gilbert et Georges, il y a Jeanne-Claude et Christo, et il y a… Klum Klick !

tableau du duo Klum Klick qui représente un couple et un chat avec une fenêtre sur le côté
D'après Les Epoux Amolfini de Van Eyck - 100 x 65 cm